Trouvez votre villa

Actualités

Décolonisons le raffinement : une somptueuse exposition de la Fondation Clément

Fondation clément musée art Martinique

Avez-vous déjà visité les œuvres d’Edouard Duval-Carrié ? Non ? Quelle erreur ! « Décolonisons le raffinement », c’est l’intitulé de cette magnifique exposition disponible en ce moment à l’Habitation Clément, jusqu’au 17 octobre 2018.

Si vous avez choisi avec Rum’ trotters une villa de location au François pour vos vacances en Martinique, vous êtes à deux pas de ce haut lieu de l’art contemporain, berceau du fameux rhum Clément. Promenez-vous dans les magnifiques jardins émaillés d’œuvres monumentales, visitez les recoins de la vieille distillerie, flânez dans le musée de la Fondation et arrêtez-vous dans la boutique pour déguster avec modération l’un des meilleurs rhums de Martinique, et donc du monde ! Vous êtes bien dans l’un des plus beaux endroits de l’île, tout près de votre bed & rum.

Quelques mots sur l’exposition Clément d’Edouard Duval-Carrié :

Dans la Caraïbe, les affrontements, les reconfigurations et l’invention de la nouveauté ont façonné l’existence. Édouard Duval-Carrié bouleverse cette logique avec une pratique profondément ancrée dans l’univers symbolique haïtien mais qui peut être aussi vue comme « la réinvention de la nouveauté » faite de répétitions, d’adaptations, de ruptures mais aussi de multiplicité. Les œuvres présentées dans cette exposition participent au bouleversement du passé délibérément créé par l’artiste dans une tentative de créer un vocabulaire visuel distinct afin de produire une histoire visuelle de la Caraïbe. Cette histoire n’est pas un fardeau mais une mémoire active et une libération qui nous permettent d’affronter le présent.

Édouard Duval-Carrié s’intéresse aussi à la façon dont l’entité humaine est devenue le siège de sa propre destruction. Il présente des hommes hybrides, dépourvus de chair humaine, avec des plantes leur poussant sur la tête. Ce sont des adaptations du soukougnan, une créature maléfique de la mythologie caribéenne qui se débarrasse de sa peau pour rechercher ses victimes. L’humain a-t-il été défiguré dans sa tentative de maîtriser la nature ? Et cette tentative a-t-elle un lien avec les conséquences écologiques désastreuses pour nous et pour le monde dans lequel nous vivons ? Tout cela nous renvoie au souci du présent d’Édouard Duval-Carrié et à la façon dont il expérimente et remanie les différents aspects de l’ordre symbolique caribéen.

 

Inscription newsletter

Restez informés de l'actualité de Rum'trotters

  • En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos actualités par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription ou en nous contactant à l’adresse contact@rumtrotters.com